Vous êtes ici

Recherche pour la création visuelle et chorégraphique

Le laboratoire ICA développe, sous la direction d'Annie Luciani, des modèles physiques d'objets et phénomènes variés :

 

Modèles de matériaux déformables / structures rigides complexes / phénomènes collectifs / matériaux granulaires / matériaux fluides

Elastiques, plastiques, etc. (Doctorant Matthieu Evrard)

Modèles de mouvements dansés

Doctorant ChiMin Hsieh, Danseuse-Plasticienne Bénédicte Adessi

Modèles de transformations paramétriques du matériau

Master puis Doctorant Ali Allaoui

Visualisation par modèles physiques

Doctorant Kevin Sillam

Etudes de la relation forme/mouvement

Stagiaires Artistes Amel Achour Benallegue, Lynda Slama

Modélisation de matériaux fracturables, déchirables, recollables

Doctorant Saman Kalantari

Modèles pour l’interaction danseur-public-environnement

Doctorante Maria Christou

Relation multimodale Espace dynamique / Espace plastique

A. Luciani

 

Recherches plus anciennes :

Objets rigides et rigides articulés

Véhicules, marionnettes, mécanismes d'horlogerie (cf. Jimenez, Chanclou, Nouiri, Marquet)

Objets déformables et à topologie physique variable

Solides volumiques et linéïques, tissus, peaux, (cf. Jimenez, Godard, Berger)

Fluides, pâtes, matériaux granulaires... (cf. Manzotti, Rifai, Juneidi)

Phénomènes naturels, chaotiques, collectifs

Sols naturels plastiques hétérogènes, fumée, vent, sable (cf. Vapillon, Plasson, Chanclou)

Foule et comportements collectifs... (cf. Seminel, Tixier)

(Un point clé de la méthode est la notion de modeleur : les modèles recherchés sont fondés sur un même formalisme)

Une activité importante de l'Atelier Image est l'étude de la relation entre modèles de forme et modèles de mouvements pour des phénomènes dynamiques complexes comme des déformations profondes et évolutives ou des phénomènes chaotiques (turbulences, avalanches...). Un procédé de visualisation "l'écran d'épingle" (Engraved Screen) a été développé (cf. Habibi). Ce procédé est basé sur la notion de "phyxel" (physical element) : à la surface de visualisation une surface physique qui se déforme sous l'action d'un objet particulaire et génère des formes par volumes implicites dynamiques dont le profil et la densité dépendent de la dynamique des objets particulaires, sources du mouvement.

Juin 1998 — Modèle physique de foule traversant un SAS & Modèle image et son de marionnette manipulable.

Juin 1997 — Modèle unique de sables-pâtes-mousses-fluides.

Janvier 1997 — Visualisation de fumée avec "l'écran d'épingle".