Le langage de modélisation physique CORDIS-ANIMA

CORDIS - ANIMA est à la fois un formalisme générique et un langage. Il permet de concevoir et de décrire tout objet physique ou tout comportement dynamique que l'on souhaite modéliser et simuler à l'aide de l'ordinateur sous la forme d'un réseau de composants discrets élémentaires interconnectés.

Il est utilisé aussi bien en simulation pour la création sonore (CORDIS) (cf. Thèse C. Cadoz, 1979) que pour la création d'images animées (ANIMA) (cf. Thèse A. Luciani, 1981), ou la simulation interactive pour la robotique, la chirurgie, la téléopération. Il a été implanté dans une série de versions, suivant l'évolution des machines :

  • 2ème implantation sur un processeur spécialisé construit par l'ACROE (cf. Thèse - 1982 - Berberyan)
  • 3ème implantation avec de nouvelles fonctions sur un processeur vectoriel temps-réel en 1988,
  • 4ème implantation sur des stations Silicon Graphics, en 1993 (cf. Thèses Uhl - 1996, Giraud - 1998).

La recherche sur CORDIS - ANIMA s'effectue selon deux axes :

  • conceptuel : cohérence, généricité,complétude, optimisations algorithmiques
  • expérimental : expérimentations systématiques de modèles nouveaux
  • pratique : ajout de nouvelles fonctionalités avc maintien de la cohérence conceptuelle

Les travaux en cours concernent la formalisation des non-linéarités complexes (interactions à mémoire, irréversibilités, transitions de phase ...). La stabilité de ses concepts de base, présentés dans plusieurs publications nationales et internationales, permettent l'accumulation d'expériences et de résultats.


Des versions opérationelles de CORDIS-ANIMA sont disponibles à l'essai ou à la vente : cf. Produits logiciels