Modèles instrumentaux pour la musique

(James Leonard, Claude Cadoz, Jean-­Loup Florens)

Avec l’environnement GENESIS-TR, premier prototype MSCI (Modeleur-Simulateur pour la création instrumentale) réalisé lors du stage AST de James Leonard, il est devenu possible de concevoir des modèles instrumentaux musicaux geste-son-image dans GENESIS, de spécifier les conditions du jeu instrumental avec ces modèles, puis d’interagir avec les modèles simulés en temps réel au moyen du périphérique haptique, d’une sortie sonore et d’un retour visuel.

En tant qu’environnement regroupant la convivialité du modeleur GENESIS et les qualités de la plateforme de simulation instrumentale ERGON_X, le système GENESIS-TR a permis pour la première fois d’articuler des activités de modélisation et de jeu instrumental temps réel. Cette nouveauté marque l’ouverture d’un nouveau champ d’exploration en modélisation et en simulation instrumentale pour le son et la musique. Elle porte en perspective l’expérimentation de nouveaux processus de création sonore et musicale avec les principes et technologies de l’instrumentalité.

En 2012, ont été développés des premiers modèles instrumentaux pour l’instrumentalité audiohaptique. Ainsi, une quinzaine de modèles ont pu être implantés, chacun existant en plusieurs variantes : modèles à 12 structures vibrantes simples chacune excitée au moyen d’une des 12 touches du périphérique haptique ; modèles à structures vibrantes plus complexes, harmoniques ou inharmoniques, avec lesquelles plusieurs types d’interaction gestuelle sont possibles simultanément via plusieurs touches ; modes d’excitation variés (percussions, mécanismes d’échappement, plectres, frottements...) ; gestes de modification variés (passage à l’harmonique sur une corde, divers gestes d’étouffement et d’amortissement, immobilisation d’une partie de la structure vibrante pour en changer les propriétés acoustiques ...).

Un petit film démontrant GENESIS-TR a été réalisé. Ces travaux sont appelés à s’intensifier significativement au cours des années à venir, tant au sein du groupe que par des collaborations avec d’autres institutions.

Modèle percussif à 12 touches à 12 instruments simples
Modèle de corde de piano, avec mécanisme plus complet d’échappement inspiré de l’échappement du piano
Plusieurs modes de jeu sur une corde unique : percussion, amortissement.
Jeu de frottement avec un modèle inharmonique bruité (d’après « vents sur tuiles » , C Cadoz).
Modèle inharmonique de cloche, excité ou étouffé en plusieurs endroits.
Modèle inharmonique de cloche, excité ou étouffé en plusieurs endroits.