2012

Responsable : Claude Cadoz
Intervenants : Olivier Tache (Ingénieur), Jérôme Villeneuve (doctorant), Audrey Pellissier et Adrien Vidal (stagiaires)

Contexte et objectifs

L'activité de recherche pour la création musicale porte tout d'abord sur la modélisation à l'aide du formalisme CORDIS-ANIMA : modélisation pour créer le phénomène sonore par simulation numérique, modélisation pour la création d'architectures sonores complexes, les deux échelles étant toutes deux accessibles à l'aide du paradigme masses-interactions. Mais elle porte également, à un second niveau, sur des concepts et des outils élaborés pour la menée du processus de modélisation lui-même. GENESIS est au coeur de cette activité. Il est l'outil pour modéliser, mais il est aussi le réceptacle de nouveaux concepts développés en amont pour le processus de modélisation. En 2012, pour le premier volet, il s'est agit de poursuivre le tracé des multiples voies ouvertes ces dernières années, en particulier au bénéfice de la multiplication de la puissance fonctionnelle de GENESIS. Pour le second volet, l'approche de la "problématique inverse" initialisée avec le travail doctoral de Jérôme Villeneuve en 2009 a constitué un temps fort, conduisant à une finalisation pour une soutenance en mai 2013.